McDonald’s cède sous la pression publique


10 mars 2022

McDonald’s, Coca-Cola, Amazon, Starbucks ou encore KFC se sont ajouté à la liste des entreprises qui ont suspendues leurs activités en Russie.

Depuis la guerre entre la Russie et l’Ukraine, sous la pression publique le Géant américains de fast-foods a annoncé sa fermeture temporaire de ses 850 restaurants sur le territoire Russe. Une annonce qui ne passe pas inaperçue chez les Russes qui ne comprennent pas le liens entre la fermeture du fast-foods et le conflit.

La Russie représentait 10% des chiffres d’affaires du fast-foods mais malgré une perte d’argent temporaire la société américaine continue de payer les employés de ses restaurants. McDonald’s a également mis pause à 100 restaurants en Ukraine tout en continuant de payer ses employés.

Même si il s’agit d’un acte humanitaire McDonald’s ne cache pas avoir cédé sous la pression publique car 84% de ses établissements figurent en Russie et si les activités ne reprennent pas de sitôt cela pourrait leurs faire perdre énormément d’argent.

[1] https://www.lesoleil.com/2022/03/08/mcdo-et-dautres-grands-groupes-americains-se-retirent-de-russie-5e9e7d61f5bff77a9241a89fc89e9d96?nor=true